USA – Politique : Victoire de Joe Biden pour la Présidence, mettant fin à quatre ans de règne mouvementé.

Elu samedi 46e président des Etats-Unis, Joseph Robinette Biden Jr. a promis de rétablir la normalité politique et l’esprit d’unité nationale pour faire face aux crises sanitaires et économiques qui font rage, et a fait de Donald J. Trump un président à mandat unique après quatre années de bouleversements à la Maison Blanche.

Pour des millions d’électeurs épuisés par la conduite de M. Trump, qui a semé la discorde et le chaos dans l’administration, la victoire de Biden s’est traduite par une alliance improbable entre les femmes, les gens de couleur, les électeurs jeunes et vieux et une poignée de républicains mécontents. Depuis la Seconde Guerre mondiale, Trump est le troisième président à perdre sa réélection, et le premier en plus d’un quart de siècle.

De plus, ce résultat a été un moment historique pour la colistière de M. Biden, la sénatrice Kamala Harris de Californie, qui deviendra la première femme à occuper le poste de vice-présidente.

Par son succès, le président Biden qui aura 78 ans à la fin du mois, a réalisé son ambition de plusieurs décennies en se présentant pour la troisième fois à la Maison Blanche, devenant ainsi la plus ancienne personne élue à la présidence. Pilier de Washington, élu pour la première fois dans le cadre du scandale du Watergate et qui préfère le consensus politique au combat, M. Biden dirigera une nation et un parti démocrate devenus beaucoup plus idéologiques depuis son arrivée dans la capitale en 1973.

Bien qu’il ait proposé un programme démocrate général, c’est moins son projet politique que sa biographie qui a attiré de nombreux électeurs. En quête de la plus haute fonction de la nation un demi-siècle après sa première campagne, M. Biden a présenté aux électeurs sa vie de revers et de rétablissement comme une parabole pour un pays meurtri.

You may like

In the news