USA-Amy Coney Barrett nommée juge à la cour suprême

La juge conservatrice a officiellement été nommée samedi pour succéder à Ruth Bader Ginsburg. Alors que l’icône progressiste n’a pas encore été inhumée, Donald Trump a choisi la catholique conservatrice de 48 ans connue pour ses convictions religieuses traditionalistes pour la succéder. Sous réserve d’une confirmation du sénat, elle devra renforcer la majorité conservatrice dans la plus haute instance judiciaire américaine, dont les juges y siégeant arbitrent les grands débats de société tels que le port d’armes ainsi que les avortements. Certains médias américains déclarent même qu’elle aurait des liens avec People of praise, qui est une communauté chrétienne charismatique. La mère de sept enfants est personnellement opposée à l’avortement, donc pourra très probablement galvaniser l’électorat religieux conservateur sur lequel le Président Trump s’est beaucoup appuyé pour son élection d’il y a 4 ans.

 

Ce qu’il faut savoir d’Amy Coney

 

C’est en Louisiane que la conservatrice a grandi puis elle ira au Tennessee pour ses études de littérature anglaise. Et elle va s’illustrer à la faculté de droit de Notre-Dame à South Bend dans l’Indiana. Amy y reviendra à l’âge de 30 ans mais cette fois en tant que professeure, une profession qu’elle exercera pendant 15 ans. C’est une mère de 7 enfants et parmi eux deux ont été adoptés et son dernier enfant souffre de Trisomie 21, elle est aussi une fidèle catholique et surtout est membre d’un groupe chrétien nommé The People of Praise qui a été fondé en 1971 et qui surtout est très critiqué pour son organisation jugée trop autoritaire.

Il est à noter qu’Amy Barrett n’est juge que depuis 2017 après avoir été nommée par Trump mais lors de son audition de confirmation, plusieurs démocrates lui avaient reproché certaines de ses déclarations car elle avait mis en avant ses convictions catholiques.

You may like

In the news