Signature du nouvel accord post-Brexit entre le Royaume-Uni et le Cameroun

Le Royaume-Uni a déclaré mercredi qu'un accord avait été conclu pour reconduire les accords commerciaux actuels entre l'UE et le Cameroun à partir du 1er janvier 2021.

L'accord de partenariat économique permettra aux entreprises de commercer librement comme elles le font actuellement, sans barrières ou tarifs supplémentaires, et "constitue une base pour étendre nos relations commerciales à l'avenir", a déclaré le ministère du commerce international dans un communiqué.

Cette nouvelle intervient quelques jours seulement après l'accord historique conclu avec l'UE après Brexit, à l'approche de la fin de la période de transition, et un accord commercial avec la Turquie.

Le gouvernement a déclaré que le commerce total du Royaume-Uni avec le Cameroun s'élevait à 200 millions de livres sterling (272 millions de dollars) en 2019.

Les principaux produits importés du Cameroun au Royaume-Uni en 2019 sont les fruits et les noix, principalement les bananes (27 millions de livres sterling), ainsi que le bois et les produits du bois (25 millions de livres sterling).

Le marché britannique représente 12 % des exportations totales de bananes du Cameroun et cet accord maintiendra l'accès au marché britannique en franchise de droits, a déclaré le gouvernement. Il garantit également un accès continu au marché pour les exportateurs britanniques, qui ont vendu 51 millions de livres sterling de marchandises au Cameroun en 2019.

Le ministre du commerce international, Ranil Jayawardena, a déclaré que le Royaume-Uni

"S'est engagé à soutenir les pays en développement en encourageant la croissance par le commerce. Les conditions préférentielles pour leurs principales exportations, comme les bananes, soutiendront l'emploi et le développement économique au Cameroun, et garantiront que les consommateurs britanniques obtiennent les produits qu'ils souhaitent".

Mercredi, le gouvernement a déclaré que son accord avec la Turquie est "une victoire majeure pour les industries automobile, manufacturière et sidérurgique britanniques" et soutient un partenariat commercial d'une valeur de 18,6 milliards de livres sterling l'année dernière.

"L'accord garantira les tarifs préférentiels existants pour les 7 600 entreprises britanniques qui ont exporté des marchandises vers la Turquie en 2019, assurant la poursuite de la circulation des marchandises en franchise de droits et protégeant les chaînes d'approvisionnement vitales entre le Royaume-Uni et la Turquie dans les secteurs automobile et manufacturier", a déclaré le ministère du commerce international.

Vous avez apprécié cet article? Restez informé en adhérant à notre newsletter!

commentaires

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire

à propos de l'auteur