Projet minier : Sundance radiée de la bourse australienne

Guilio Casello le patron de Sundance Resources limited, qui était chargé de développer le projet minier de Mbalam au Cameroun et Nabeba au Congo a été radié de la bourse australienne (ASX) le 12 janvier 2021.

"La clé pour que Sundance puisse répondre aux exigences ASX était pour la filiale de Sundance Congo Iron SA (Congo Iron) d'avoir un permis d'exploitation sur le projet de minerai de fer de Nabeba en République du Congo. Avec la perte du permis minier au Congo, Sundance n'avait aucune perspective de pouvoir satisfaire aux exigences de l'ASX. La perte signifiait également que la conversion de dette de 132 millions de dollars (environ 70,86 milliards de F CFA) convenu entre Sundance et ses actionnaires n'a pas pu se poursuivre... Par conséquent, pour réduire les coûts, la société a demandé que la radiation soit ramenée au 21 décembre 2020".

  D'après un responsable, Sundance est devenue une entité de divulgation d'activités non cotée mais il précise que la radiation de Sundance ne veut pas dire que les actions ont été cédées ou vendues. En ce qui concerne l'avenir de l'entreprise, Guilio Casello déclare que Sundance continuera à faire valoir ses droits par voie de négociation et/ou d'arbitrage pour essayer d'obtenir son permis minier au Cameroun et au Congo au cas contraire, la junior minière par l'intermédiaire de ses filiales va chercher à "recouvrer les dommages résultant de la perte".

Mais cette radiation a des traits de faillite et les gouvernements camerounais et congolais lui ont retiré leur confiance car depuis 10 ans, le projet minier de Mbalam-Nabeba n'a pas pu être fait.

Vous avez apprécié cet article? Restez informé en adhérant à notre newsletter!

commentaires

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire

à propos de l'auteur

Jeune traductrice indépendante qui aime tous ce qui a trait à l'écriture et au partage des connaissances, une manière pour moi de mettre des couleurs dans vos vies.