Message de l’UNICEF sur les attaques d’écoles en Afghanistan et au Cameroun

« Ce week-end a été mortel pour les écoliers d’Afghanistan et du Cameroun. Plus tôt dans la journée, une attaque devant un centre éducatif dans la région de Dasht-e-Barchi à Kaboul a fait 16 morts et 45 blessés, dont beaucoup de femmes et d’enfants. À des milliers de kilomètres de là, une attaque contre un collège confessionnel bilingue à Kumba, dans le sud-ouest du Cameroun, a tué 8 enfants et en a blessé 12 autres. Je suis choqué et indigné par ces abominables attentats et je les condamne avec la plus grande fermeté. Les attaques contre l’éducation sont une grave violation des droits de l’enfant. Les écoles doivent être des lieux de sécurité et d’apprentissage, et non des pièges mortels. Nos pensées vont aux familles et aux amis des victimes. Les parties aux conflits en Afghanistan et au Cameroun doivent respecter les règles de la guerre et protéger les enfants à tout moment. Les auteurs de ces actes doivent être tenus pour responsables ».

Henrietta Fore, directrice de l’UNICEF

You may like

In the news