Libye : le premier ministre revient sur sa décision de démissionner

Cette décision a été prise après que le Haut Conseil d’État et la mission de soutien des Nations unies aient demandé à M. Al-Sarraj de reporter sa décision

Vendredi, le Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj a déclaré qu’il revenait sur sa décision de démissionner à la fin du mois d’octobre.

Sarraj restera en fonction jusqu’à la fin des négociations en cours dans le cadre du dialogue politique intra-libyen, a déclaré le porte-parole du gouvernement libyen, Galib al-Zaklai, sur Twitter.

Cette décision intervient au lendemain du jour où le Haut Conseil d’État a demandé à M. Sarraj, le chef du Conseil présidentiel, de rester en fonction jusqu’à ce qu’un nouveau conseil présidentiel soit choisi afin d’éviter un vide politique et pour la stabilité de la Libye.

La mission de soutien des Nations unies en Libye et le parlement à Tripoli ont également appelé M. al-Sarraj à reporter sa décision, en invoquant des « raisons de plus grand intérêt ».

Al-Sarraj a annoncé en septembre son « désir sincère » de passer le relais à la prochaine autorité exécutive au plus tard fin octobre.

You may like

In the news