Le télescope chinois FAST sera à la disposition des scientifiques étrangers

Les Observatoires astronomiques nationaux (NAOC en anglais) de l'Académie des sciences de Chine, opérateur du télescope, ont confirmé lundi que les scientifiques du monde entier pourraient pendre un rendez-vous en ligne pour utiliser l'appareil à des fins d'observation à partir du 1er avril. Un calendrier détaillé sera publié d'ici le 1er août.

Jiang Peng, ingénieur en chef du FAST au sein des NAOC, a indiqué que durant la première année de la mise en service du télescope à la communauté scientifique mondiale, environ 10% du temps d'observation sera alloué aux scientifiques étrangers.

Situé dans une dépression karstique naturelle profonde et ronde de la province chinoise du Guizhou (sud-ouest), le FAST est considéré comme le radiotélescope le plus sensible au monde. Il a commencé à fonctionner officiellement le 11 janvier 2020.

La taille massive de l'observatoire chinois signifie qu'il peut détecter des chuchotements d'ondes radio extrêmement faibles provenant d'un éventail de sources à travers l'Univers, telles que les noyaux en rotation d'étoiles mortes, appelées pulsars, et l'hydrogène dans les galaxies éloignées. Il explorera également une frontière de la radioastronomie - en utilisant les ondes radio pour localiser les exoplanètes, qui peuvent abriter une vie extraterrestre. FAST collectera les ondes radio d'une zone deux fois plus grande que le prochain plus grand télescope à une seule parabole, l'Observatoire Arecibo à Porto Rico. 

Un joyaux qui servira à explorer les profondeurs de l'univers !

Vous avez apprécié cet article? Restez informé en adhérant à notre newsletter!

commentaires

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire

à propos de l'auteur