COVID-19 : Ouverture d'une enquête en Norvège après le décès de plusieurs seniors

De nombreux pays ont déjà commencé à vacciner contre la COVID-19 et ceci en commençant par les plus âgées car ils sont les plus susceptibles de mourir de cette maladie, mais la question qui se pose aujourd'hui est de savoir si ce vaccin qui est censé sauver est devenu un danger pour les personnes âgées et même trop malades ? Cette question est suscitée par la succession de décès suspects qui ce sont produits en Norvège.

  Pour le moment on ne parle que de 23 décès des personnes de plus de 80 ans qui sont décédées quelques heures ou quelques jours après qu'on leur ai administré le vaccin. Les premiers autopsies démontrent que les effets secondaires considérés comme inoffensifs chez certains auraient pu provoquer la mort de ces patients et c'est donc sur cette hypothèse que l'entreprise Pfizer et les experts norvégiens travaillent, et dans l'attente des résultats de l'enquête en cours, l'Institut norvegien de santé publique (NIPH) a modifier ses consignes pour la vaccination des plus vieux et des plus malades. 

Vous avez apprécié cet article? Restez informé en adhérant à notre newsletter!

commentaires

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire

Article similaires
à propos de l'auteur

Jeune traductrice indépendante qui aime tous ce qui a trait à l'écriture et au partage des connaissances, une manière pour moi de mettre des couleurs dans vos vies.