Côte d’Ivoire : le président Ouattara réélu pour un troisième mandat

Le président ivoirien Alassane Ouattara a provisoirement remporté un troisième mandat avec 94,27% des voix, a annoncé la commission électorale mardi en début de journée, après une élection amère qui a déclenché une violence meurtrière et a été boycottée par les électeurs de l’opposition.

« Ainsi élu président de la république, Alassane Ouattara », a annoncé Kuibiert-Coulibaly Ibrahime, le chef de la commission électorale.

Il a déclaré que le taux de participation final pour l’élection du 31 octobre était de 53,90 %.

Ce scrutin doit être validé par le conseil constitutionnel du pays qui déclarera le vainqueur final après avoir entendu les contestations ou les plaintes pour irrégularités.

Ouattara, 78 ans, a obtenu plus de 90% dans la plupart des districts lors du vote de samedi, bien que l’opposition ait déclaré que sa candidature était une tentative illégale de s’accrocher au pouvoir.

Selon la constitution ivoirienne, la durée des mandats présidentiels est limitée à deux, mais M. Ouattara affirme que l’approbation d’une nouvelle constitution en 2016 lui a permis de recommencer son mandat.

Cette divergence a conduit à des affrontements avant le vote, au cours desquels au moins 30 personnes ont trouvé la mort. Au moins cinq autres personnes ont été tuées samedi, selon les responsables.

En effet, le pays a été épargné par la violence généralisée que beaucoup craignaient de voir éclater pendant le vote, mais de nombreux Ivoiriens craignent que le pays ne connaisse des troubles à plus long terme.

You may like

In the news