CHAN 2021 : Deux engins brulés devant un terrain d'entrainement à Limbe.

  Avec cette action, les séparatistes démontrent leur opposition à la tenue du CHAN dans leur région. Le drame est survenu ce jeudi 14 janvier 2021 au petit matin. D'après des sources, les "Fako Action Forces" très actif dans le Sud-Ouest du pays ont revendiqué l'attaque et c'est une façon pour eux de démontrer leur mécontentent face à l'évolution des préparatifs du CHAN et aussi au non-respect de leur menace.

   Aucune perte en vie humaine n'a été enregistré mais il est à noter que cette attaque survient quelques heures après que le porte-parole du gouvernement, René Sadi ait rassuré les populations que tout était mise en œuvre pour que le championnat se tienne dans de bonnes conditions :

"Le gouvernement de la République tient à assurer le peuple camerounais, tout comme les différentes délégations venues prendre part au CHAN Total 2021, les nombreux amateurs de football, ainsi que les acteurs médiatiques, que des mesures spéciales ont été prises par les forces de sécurité pour la sécurisation de l'ensemble des sites devant accueillir les participants à l'évènement, de jour comme de nuit."

Vous avez apprécié cet article? Restez informé en adhérant à notre newsletter!

commentaires

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire

Article similaires
à propos de l'auteur

Jeune traductrice indépendante qui aime tous ce qui a trait à l'écriture et au partage des connaissances, une manière pour moi de mettre des couleurs dans vos vies.