Centrafrique : Couvre-feu imposé à l'échelle nationale

Un couvre-feu a été décrété dans tout le pays par le gouvernement de 20 heures à 5 heures du matin, ceci dans le but de lutter contre l'avancée des rebelles même si à Bangui les forces loyalistes les ont repoussés. Selon la Minusca, les rebelles n'ont pas progressé depuis 10 jours mais ont pu avancer dans la ville de Bangassou qui se trouve à 750 km de Bangui.

 Alors que le pays est en proie à une guerre civile depuis 8 ans, les élections présidentielles et législatives ont quand même pu avoir lieu le 27 décembre malgré quelques petites violences. Malgré la victoire du président Archange Touadera, les violences n'ont cessé et les rebelles menacent même de marcher sur la capitale Bangui et de l'autre côté, l'opposition conteste la victoire d'Archange Touadera et demande une nouvelle campagne. 

Vous avez apprécié cet article? Restez informé en adhérant à notre newsletter!

commentaires

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire

à propos de l'auteur

Jeune traductrice indépendante qui aime tous ce qui a trait à l'écriture et au partage des connaissances, une manière pour moi de mettre des couleurs dans vos vies.