Cameroun : la légende Geremi s’oppose aux matchs de la Coupe d’Afrique en Europe

MILAN, ITALY - SEPTEMBER 22: FIFA Legend Geremi of Cameroon poses for a portrait at Excelsior Hotel Gallia prior to The Best FIFA Football Awards 2019 on September 22, 2019 in Milan, Italy. (Photo by Gareth Cattermole - FIFA/FIFA via Getty Images)

Selon Geremi Njitap, légende du football camerounais, les pays africains ne doivent pas être autorisés à organiser les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations en Europe pendant la pandémie de coronavirus.

Des rapports indiquent que le Sénégal et la Guinée-Bissau  » discutent  » de l’organisation de matches consécutifs en novembre, de Dakar et Bissau au Portugal.

En effet, le Sénégal a dû reporter à la dernière minute ce mois-ci un match d’échauffement alors que huit des membres de la délégation mauritanienne en visite ont été testés positifs au Covid-19.

Il s’agissait toutefois du seul match amical international du continent en octobre à avoir été annulé, tandis que deux au Portugal et un en Turquie impliquant des équipes africaines ont été annulés en raison du coronavirus.

Répondant à une question de l’AFP lors d’une vidéoconférence organisée par le syndicat mondial des footballeurs professionnels FIFPro, basé aux Pays-Bas, Geremi a déclaré « Je ne crois pas que la CAF va permettre cela.

« C’est une compétition africaine et il n’est pas possible de jouer des matches en Europe. Bien sûr, il serait préférable d’organiser les qualifications en Europe pour la plupart des joueurs, car c’est là qu’ils sont basés. Je n’ai pas d’objection à ce que des matches internationaux amicaux impliquant des pays africains soient organisés en Europe, mais pas les qualifications pour la Coupe des Nations ou la Coupe du monde. Les supporters de football africains n’accepteront pas cela – ils veulent encourager leurs héros même si le nombre de joueurs sur les terrains peut être sévèrement limité par la pandémie ».

Déclare l’ancien défenseur du Real Madrid, de Chelsea et du Cameroun, membre du conseil d’administration de la FIFPro.

Quant au secrétaire général de la FIFPro, Jonas Baer-Hoffmann, il a averti que les protocoles sanitaires « ne changent pas d’un iota », que les matchs soient organisés en Afrique ou en Europe.

You may like

In the news