Cameroun : Grand Prix Chantal Biya – Mugisha Moise sort vainqueur du premier tour

La 20e édition du Grand Prix Chantal Biya, qui est une course internationale de cyclisme, a débuté hier à Douala.

Mugisha Moise, d’origine rwandaise, a remporté le critérium de la course et a ainsi obtenu le maillot jaune de leader de la course. Il a été suivi par deux Camerounais, Tiencheu Michel et Kuere Nounawe Rodrigue Eric, respectivement en deuxième et troisième position. Entre-temps, ce sont les Camerounais qui ont pris la tête de la course, ce qui a fait naître l’espoir d’une victoire camerounaise, surtout avec la blessure précoce du redoutable Joseph Areruya qui figurait au tableau d’honneur de la dernière édition de l’Amissa Bongo Tropical au Gabon. Mais il ne fallait pas compter sur les prouesses du Rwandais qui a quitté le peloton pour rattraper la fuite et finalement porter la journée au sprint.

« Je suis très heureux d’avoir gagné ce tour. En partant, j’avais promis à mon pays de gagner et je l’ai fait grâce à mes coéquipiers. C’est une bonne course et j’ai l’intention de garder le maillot jaune jusqu’à la fin ».

A-t-il déclaré.

Cependant, tous les espoirs ne sont pas encore perdus pour le Cameroun étant donné que le premier et le second ont le même record de temps et que le troisième est séparé du premier par 44 secondes. Les chances du Cameroun de remporter la compétition restent donc intactes puisque tous les espoirs reposent désormais sur Tiencheu et Kuere pour faire la fierté du pays. Cette performance est cependant honorable pour le Cameroun, étant donné que les compétitions au niveau national ont été soit annulées soit reportées en raison de la Covid-19 qui a laissé les cyclistes sans suffisamment d’entraînement pour la compétition. Les trois premiers camerounais du classement aux points ont reçu des prix en plus des autres récompenses traditionnelles comme le maillot jaune tant convoité qui va au leader de la course aux points, le maillot bleu pour le meilleur camerounais, le maillot blanc pour le meilleur jeune, la rose pour le vainqueur du tour, le vert pour le premier au classement général et le rouge à pois blanc pour le meilleur grimpeur.

Il faut noter que la course est entrée dans le deuxième tour du jour entre Akonolinga et Abong-Mbang sur une distance de 140 km, un tour qui favoriserait les Rwandais connus pour être de bons grimpeurs.Le troisième tour sur une distance de 167 km se déroulera entre Yaoundé et Ebolowa. Le quatrième tour se déroulera entre Zoetele et Meyomessala en passant par Nkpwang. Le cinquième et dernier tour de la course aura lieu ce 22 novembre entre Sangmelima et Yaoundé. Entre-temps, le coup d’envoi de la course a été retardé d’une heure pour donner du temps aux cyclistes du Sénégal, du Mali et de la Côte d’Ivoire qui sont arrivés en retard à la compétition.

You may like

In the news