Cameroun : Évolution du Covid-19 – Attention aux cas asymptomatiques

En raison des nouveaux cas de la pandémie de Covid-19, la population a été appelée à être vigilante car les interactions sociales quotidiennes s’intensifient.

Compte tenu des nouvelles vagues de contamination par la Covid-19 signalées dans plusieurs pays du monde, le sous-directeur du contrôle des maladies au ministère de la santé publique, le Dr Linda Esso, déclare que les Camerounais doivent être particulièrement vigilants. Il s’agit, selon le Dr Esso, de préserver les résultats confortables obtenus dans la lutte contre le Covid-19, surtout lorsqu’on sait qu’il existe des porteurs sains du virus (des personnes infectées qui ne présentent pas les signes et symptômes de la maladie). Le sous-directeur du contrôle des maladies au ministère de la santé publique est intervenu le 12 novembre 2020 lors des points de presse quotidiens sur l’évolution de la pandémie de Covid-19 dans le pays.

Le Dr Linda Esso a révélé que les recherches sur la nouvelle maladie montrent qu’environ 55 à 60 % des personnes infectées (soit plus d’une personne sur deux) sont asymptomatiques et jeunes. En tant que telles, elles contaminent inconsciemment leur entourage, y compris les personnes les plus vulnérables (les personnes âgées atteintes de maladies chroniques) qui risquent davantage de développer des formes graves de la maladie et d’en mourir. Les cas asymptomatiques, a-t-on dit, sont donc un vecteur important de la propagation du Covid-19.

En outre, l’expert de la santé a noté que le ministère de la santé publique travaille dur pour continuer à offrir des soins et des services de santé essentiels et de qualité, en cette période délicate de relance des activités dans les différents secteurs du pays. Bien que tout le monde soit satisfait de la reprise progressive des aspects sociaux, économiques et culturels de la vie, le Dr Esso a déploré les attitudes et les pratiques de la majorité des Camerounais qui ne respectent pas les mesures de barrière qui visent essentiellement à limiter la propagation du virus. La prévention reste l’arme principale contre le Covid-19. C’est pourquoi le sous-directeur du contrôle des maladies au ministère de la santé publique a appelé la population à continuer à respecter les mesures de barrière mises en place par le gouvernement et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Ainsi, les gens doivent se laver les mains à l’eau courante et au savon ou utiliser une solution à base d’alcool en tout temps. De même, chacun devrait se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir jetable lorsqu’il tousse ou éternue en utilisant le coude plié. De plus, il est demandé aux individus d’éviter tout contact étroit avec toute personne présentant des symptômes de grippe, de maintenir une distance physique d’au moins 1,5 mètre et, surtout, de rester chez eux autant que possible et de porter un masque facial lorsqu’ils sortent.

You may like

In the news