CAF : Ahmad risque de se faire bannir de la FIFA après avoir « enfreint le code d’éthique ».

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, a été jugé coupable d’avoir enfreint divers codes d’éthique.

Ce mercredi, le vice-président de la FIFA, originaire de Madagascar, a annoncé son intention de briguer un second mandat lors des élections de la CAF en mars prochain.

Les doutes pourraient maintenant être dissipés après que la chambre d’enquête de l’instance dirigeante du football mondial a déterminé qu’il avait enfreint divers codes de conduite.

Pour la prochaine phase, la chambre adjudicative devra rendre sa sentence, explique une source, ajoutant que cela pourrait se faire d’ici la fin du mois de novembre.

Toute interdiction est susceptible d’exclure les chances de M. Ahmad de se représenter, étant donné qu’il devrait passer un test d’éligibilité pour reprendre sa place au sein du Conseil de la FIFA.

You may like

In the news